PRESSE SENIORS

 

LA VOIX DES SPORTS

 

LA VOIX DES SPORTS

 

Et de trois pour Marck-en-Calaisis...

jeudi 16.06.2011, 05:17  - La Voix des Sports

|  TOURNOI HENRI-LEVRAY À LOISON-SOUS-LENS |

Vingt-trois équipes étaient présentes à ce rendez-vous annuel organisé par l'AS Loison. Joachim Marx, Éric Sikora et Bouba Diop avaient répondu à l'invitation du club pour donner le coup d'envoi en présence de Mme Monique Levray et de sa fille Carole. Plus de 240 joueurs ont donc été réunis durant deux jours et les Polonais de Stal Mielec, les Slovènes de Rudar Trbolje et les Belges de Charleroi étaient bien présents pour en découdre avec les équipes françaises. La finale fut palpitante et Marck-en-Calaisis remporta pour la troisième année consécutive le challenge en battant Neuville-en-Ferrain par 4 à 2. À noter que l'organisation fut sans faille grâce aux nombreux bénévoles qui ont encadré ce tournoi.

 

Palmarès 2011

1. Marck-en-Calaisis 2. Neuville-en-Ferrain 3. CS Avion 4. Le Havre 5. Creil, 6. AS Loison 1 7. Sannois Saint-Gratien 8. Stal Mielec 9. FA Arras 1 10. Gravelines 11. Oignies 2 12. Loos-en-Gohelle 13. Illies 14. Charleroi 15. FA Arras 2 16. Dunkerque 17. Rudar Trbolje 18. Loos-en-Gohelle 2 19. Provin 20. Oignies 1 21. Vimy 22. AS Loison 2 ; 23. Diana Liévin.

D'autres trophées furent décernés.

- Meilleurs joueurs : Jocelyn Sancho (Le Havre) et Desmet (Neuville).

- Meilleur gardien : Florian Bouquet (AS Loison).

- Équipe fair-play : Vimy. •

 

NORD ECLAIR 7 JUIN 2011

 

Match nul : le « ouf » de soulagement est Loisonnais !

Grâce à ce match nul face au leader, les joueurs de Loison obtiennent leur maintien en PHR.Photo-archives A.C. Grâce à ce match nul face au leader, les joueurs de Loison obtiennent leur maintien en PHR.Photo-archives A.C.

 

À la faveur d'un match nul arraché face au leader Neuville-en-Ferrain, l'AS Loison a finalement sauvé sa peau en PHR au terme d'une saison au goût d'inachevé. Un joli clap de fin toutefois pour Daniel Venel qui va laisser sa place...

 




Une journée digne des plus grands scénarios d'Alfred Hitchcock. Voilà comment on qualifiera la dernière journée du championnat de PHR , du moins en ce qui concerne le groupe « B » .En dehors des Carabiniers de Billy-Montigny relégués depuis quelques semaines , pas moins de six équipes étaient en effet concernées par la descente en promotion de ligue. Autant dire que la lutte promettait d'être intense. Pour l'AS Loison, qui aura vécu une saison pleine de contrastes où la loi des séries fut souvent la règle, un simple nul pouvait suffire face au champion Neuville-en-Ferrain, un leader déjà sacré mais venu à Louis Berro pour faire respecter l'éthique. Mais Neuville s'est très vite retrouvé en infériorité numérique au quart de jeu pour un excès de brutalité d'un de ses joueurs sur la personne de Nasser El'Manami, ce dernier étant emmené par les pompiers à l'hôpital . Sans être impérial, Loison tentait de profiter des quelques espaces dans le dispositif défensif réorganisé par Stéphane Baert, le technicien nordiste mais ni Sébastien Guison (32e) ni Romain Hautval (40e) ne sauront surprendre Dhalluin le portier Neuvillois.
Toujours à la limite de la relégation au repos, Loison ne savait pas trop quelle était l'attitude à adopter en seconde période sachant qu'un seul but adverse pouvait l'envoyer directement à l'étage inférieur.



Maintien en dépit des soucis
Au bout du compte, Loison parviendra à obtenir les deux points du nul, ceux qui maintiennent le club en PHR. « C'est un gros soulagement , indiqua Sébastien Guison le capitaine Loisonnais au terme du match. Finir deuxième la saison dernière et connaître autant de problèmes pour se maintenir cette saison, il faut avouer que c'est quand même incroyable. Nous sommes contents de ce dénouement à un moment donné où le club connaît quelques soucis au niveau du comité ». Un maintien en guise de clap de fin et un beau cadeau pour le coach Daniel Venel qui renforcera ....le comité laissant son poste d'entraîneur à Anthony Boulert pour la saison prochaine. Ouf !w
LIONEL MARÉCHAL
(correspondant)
Loison-sous-Lens - Neuville-en-Ferrain : 0-0

 

 

NORD ECLAIR 5 JUIN 2011

Poule B Loison-sous-Lens (7e, 50 points) - Neuville-en-Ferrain (1er, 77 points). Pour n'avoir pas su se mettre à l'abri dimanche à domicile face à Haubourdin, Loison est toujours sous la menace de la relégation. Un nul devrait suffire aux hommes de Daniel Venel face à Neuville-en-Ferrain, assuré de rejoindre la PH. Mais encore faudra-t-il en être capable...

 

NORD ECLAIR 29 MAI 2011

Loison-sous-Lens (7e, 49 pts) - Haubourdin (12e, 43 pts). Auteur d'une belle réaction depuis le printemps en prenant notamment 21 points sur 30 possibles, Loison s'est évité une fin de saison compliquée mais n'est toujours pas mathématiquement tiré d'affaire. Ce sera chose faite demain en cas de victoire face à Haubourdin qui joue elle aussi gros pour sa survie. Un rendez-vous d'importance pour une équipe de nouveau compétitive sur le plan sportif mais qui semble l'être beaucoup moins en interne avec la démission du président Denis Bucher et une partie de son comité directeur pour la saison prochaine.w
G.M. et L.M. (correspondants)

 

Nord eclair du 22 mai 2011

Poule B Santes (4e, 58 points) - Loison-sous-Lens (8e, 45 points). Daniel Venel, entraîneur de Loison : « Nous ne sommes toujours pas tranquilles avec notre maintien. Il va falloir lutter jusqu'au bout et garder l'état d'esprit qui est le nôtre depuis plusieurs semaines pour parvenir à faire un bon résultat à Santes ».

 

Nord eclair du 19 avril

 

Un triste match nul...

Ce match ne restera pas dans les annales. Les Roncquois ont néanmoins réussi à égaliser alors qu'ils évoluaient à dix contre onze. Photo H.M. Ce match ne restera pas dans les annales. Les Roncquois ont néanmoins réussi à égaliser alors qu'ils évoluaient à dix contre onze. Photo H.M.

 

Sur le papier, ce match promettait beaucoup. Au lieu de cela, on a vu un jeu très, voire trop physique, et des joueurs, surtout côté roncquois, prêts à répondre à la première provocation ou décision arbitrale (1-1).

 



HUBERT MORENT > correspondant
À ce petit jeu, et pour peu que l'arbitre ne soit pas porté sur la pédagogie, ce qui devait arriver arriva sous la forme de deux cartons jaunes successifs à l'encontre de Valentin Randanne, durant la 1re période. C'est quasiment tout ce qu'il y a à retenir de ces 45 premières minutes, tant l'engagement physique prédomina sur le jeu de football.
Sermonnés aux vestiaires, les Roncquois, en infériorité numérique, tentaient malgré tout dès la reprise de porter le danger dans le camp adverse. Mais, à l'heure de jeu, un ballon dégagé par la défense profitait au milieu Pêtre qui tirait des 16 mètres. Le cuir finissait dans la lucarne de Steux, qui n'y pouvait rien (0-1, 60e).


Au lieu de décourager les locaux, ce coup du sort les stimula plutôt, au point qu'ils se procurèrent plus d'occasions de but que durant toute la 1re période. Un boulet du gauche de Dréossi était sauvé par l'excellent gardien Magniez. Le jeu était, dans l'ensemble, en faveur des Roncquois, mis à part deux actions chaudes sur le but de Steux. Enfin, un déboulé de Dubeaurepaire, entré en jeu, l'amenait jusqu'à la ligne de but. Il centrait au second poteau pour Alexandre Da Silva qui, arrivant lancé, égalisait d'un magistral coup de tête (1-1, 80e).
Ce nul ne satisfait finalement personne. Pour Daniel Venel, entraîneur de Loison, « c'est deux points de perdus. On a un oubli défensif qui nous coûte un but... ». Son homologue de Roncq Olivier Ritaine exprimait lui aussi ses regrets : « C'est dommage. Il faudrait jouer au foot et pas répliquer à toute provocation. Un point positif : l'égalisation en jouant à dix contre onze. »w ES Roncq - AS Loison : 1-1

 

Nord eclair du 10 avril 2011

Poule B Loison (10e, 34 points) - Noyelles-sous-Lens (7e, 36 points). Karim Tahar, entraîneur de Noyelles : « On entend faire valoir notre motivation et ne rien lâcher. Le contexte du derby est chaud pour deux équipes en lutte pour le maintien. Il faut se servir de cette pression, pas la subir ».
Daniel Venel, entraîneur de Loison : « Nous sommes en progrès. À nous de confirmer ce retour en forme. Mais il faut s'attendre à un match difficile face à une équipe qui doit aussi prendre des points dans l'optique du maintien ».

 

nord eclair du 29 mars

Grande-Synthe (2) (4e, 46 points) - Loison-sous-Lens (10e, 34 points) : 1-1 (1-0). Daniel Venel, entraîneur de Loison : « C'est un bon résultat qui bonifie notre victoire de dimanche dernier à domicile face à Hazebrouck. Il y a du mieux, nous sortons un peu la tête de l'eau mais il faut continuer et pourquoi pas dès dimanche face à Noyelles-sous-Lens ».

 

LA VOIX DE SPORTS

Hazebrouck ne s'en sort pas et enregistre une défaite inquiétante

mercredi 16.03.2011, 05:16 - La Voix des Sports

L'entraîneur, Julien Grimmelpont, est déçu.

L'entraîneur, Julien Grimmelpont, est déçu.

|  • FOOTBALLPHR |

Pour Julien Grimmelpont, la défaite de son équipe à Loison-sous-Lens est le résultat

d'une prestation décevante : « Nous avons manqué de concentration. L'équipe a fait preuve d'un laxisme défensif déconcertant. En ne faisant pas les efforts nécessaires et en ponctuant la rencontre d'erreurs individuelles, nous encaissons un troisième but dans les arrêts de jeu tout à fait évitable. » Pourtant, tout avait bien débuté pour les réservistes hazebrouckois, qui ouvraient la marque par Florian Desruelle (0-1, 13e).

Loison-sous-Lens égalisait à la demi-heure de jeu par Romain Hautval qui, sur une passe de Maxime Prete, lobait Corentin Gomez (1-1).

En seconde période, les locaux continuaient à aller de l'avant. Et il ne fallut pas attendre longtemps pour qu'ils prennent l'avantage par Nicolas Lebas (2-1, 52e). Hazebrouck allait réagir pour tenter de revenir au score. La récompense intervenait sur un coup franc de Raphaël Perez, repris de la tête par Diviocka (2 -2, 77e).

Hazebrouck avait alors plusieurs fois l'occasion de prendre l'avantage. Après avoir laissé passer l'orage, Loison refaisait surface et assommait les Hazebrouckois dans les arrêts de jeu avec un doublé de Romain Hautval, qui inscrivait un but impérial (3-2).

En y croyant jusqu'au bout, Loison profitait du manque d'efficacité des visiteurs pour remporter sa première victoire de l'année. • P. P. (CLP)

Loison-sous-Lens - SCH B, 3-2.

 

NORD ECLAIR DU 16 MARS

 Poule B
Loison (9e, 32 points) - Hazebrouck 2 (8e, 32 points : 3-2. Enfin une victoire et elle fait du bien.
Loison était au pied du mur et a su répondre à l'attente de Daniel Venel son entraîneur en s'imposant dans les dernières minutes de jeu grâce à Romain Hautval, son buteur providentiel. Un succès qui permet au Loisonnais de sortir de la zone rouge le temps d'un dimanche. À confirmer

 

LA VOIX DU NORD

 

 

Hazebrouck veut prendre ses distances avec Loison

dimanche 13.03.2011, 05:12 - La Voix des Sports

Julien Grimmelpont disposera du même groupe qui est venu à bout d'Aire-sur-la-Lys dimanche dernier. PHOTO ARCHIVES «LA VOIX »

Julien Grimmelpont disposera du même groupe qui est venu à bout d'Aire-sur-la-Lys dimanche dernier. PHOTO ARCHIVES «LA VOIX »

La réserve du Sporting-club d'Hazebrouck se déplace dans l'agglomération lensoise, aujourd'hui,

pour y rencontrer Loison.

Promue cette année en Promotion Honneur Régionale (PHR), la formation de Daniel Venel avait bien entamé son championnat avec trois victoires, autant de nuls et une défaite. À l'aller, en septembre, Hazebrouck s'était incliné à domicile (1-3).

Continuer sur la même dynamique

Mais depuis fin novembre, Loison n'a plus connu la victoire et le besoin de points commence à se faire cruellement sentir. De plus, ce dimanche, le coach artésien devra se passer de six titulaires : Backer, Chefira, Guison, Laurent, Sabatier et Rebattachi, tous suspendus, ce qui rend l'entraîneur hazebrouckois, Julien Grimmelpont, méfiant : « Malgré toutes ces absences, il faudra ne pas sous-estimer notre adversaire du jour, qui m'avait impressionné à l'aller. Les joueurs appelés à remplacer les titulaires feront tout pour se montrer à la hauteur et sauront, je n'en doute pas, répondre aux attentes du coach. » Pour la rencontre de cet après-midi, Julien Grimmelplont disposera du même groupe qui a fait chuter Aire-sur-la-Lys dimanche dernier, en plus de Corentin Gomez, gardien des U 19, qui fera son apparition dans les buts tandis que Benoît Bouin, de retour de suspension, réintégrera le groupe.

Raphaël Perez, victime du nombre de mutés en équipe première, sera également titularisé. « On reste sur une bonne série. Nous ne nous sommes inclinés qu'une seule fois lors de nos six dernières rencontres. Il faut continuer à jouer dans le même registre et surtout ne pas perdre contre un adversaire classé maintenant derrière nous. Ce n'est pas la peine de gagner contre Noyelles et Aire pour s'incliner contre Loison. » • P. P. (CLP)

Loison-sous-Lens A - SC Hazebrouck B, à 15 h

 

 

NORD ECLAIR DU 13 MARS 2011

Les Loisonnais sont à la relance

Les Loisonnais espèrent rebondir face à la réserve d'Hazebrouck.
Les Loisonnais espèrent rebondir face à la réserve d'Hazebrouck.

Victimes de gros soucis d'effectif les Loisonnais (12e, 28 points) reçoivent la réserve hazebrouckoise (8e, 31 points) avec l'espoir de stopper l'hémorragie. Parviendront-ils à se relancer ?


Poule B Loison-sous-Lens (12e, 28 points) - Hazebrouck (2) (8e, 31 points). Sébastien Guison, joueur de Loison : « Nous n'avons désormais plus le choix que de réagir même si nous connaissons toujours de gros problèmes au niveau de l'effectif. C'est une situation que nous n'attendions pas par rapport à la qualité de notre groupe. Il faut tout faire pour sortir de la zone rouge mais ce sera difficile. Nous devons relancer la machine ».

LA VOIX DU NORD DU 13 FEVRIER 2011

Aniche retrouve son terrain, rencontre au sommet pour l'OS

 Aniche (9e, 25 pts) - Loison (8e, 26 pts).-

  • Aniche va enfin retrouver le stade des Navarres ! Les protégés de Sylvain Legrand n'ont pas foulé leur pelouse depuis fin octobre. Pour ce retour à la maison, l'adversaire du jour n'est autre que Loison, véritable bête noire du Sporting. Les Tigres ne sont pas encore parvenus à vaincre cette équipe depuis qu'ils sont en ligue : deux défaites l'an dernier et un cinglant 3-0 au match aller.

Depuis, les choses ont changé. Les dernières rencontres ont montré une équipe anichoise plus fringante, pratiquant un beau football, volontaire et entreprenante, même dans la défaite, comme à Arleux le week-end dernier (3-1). De leur côté, les Loisonnais ne semblent pas trop en forme actuellement avec deux défaites consécutives. Les deux équipes sont dans le ventre mou du championnat mais les Anichois comptent deux matchs en retard. Il y a certainement un bon coup à jouer pour des Tigres avides de revanche

 

NORD ECLAIR DU 01 FEVRIER 2011

AS Loison (8e, 25 points) - US Lesquin 2 (5e, 26 points) : 0-0.
Humilié huit jours auparavant à Neuville, Loison (8e, 25 points) se devait de remettre les pendules à l'heure à l'occasion de la venue de la réserve de Lesquin. En dépit de quelques occasions franches, Loison ne trouva jamais l'ouverture, concédant au passage le nul (0-0) mais Daniel Venel le technicien loisonnais pouvait être en partie rassuré sur la prestation d'ensemble de son équipe.

LA VOIX DES SPORTS DU 31 JANVIER 2011

LOISON - LESQUIN (B)

0-0 Arbitre M. Moreau. Expulsion du Loisonnais Rabattachi (49e).

6e Al-Manani reçoit une passe de Rabattachi et seul face au gardien, tire au-dessus.

8e Hautval reprend de volée. Son tir est repoussé sur la ligne par la défense adverse.

49e Rabattachi prend un carton rouge et à dix, les Loisonnais ne trouvent pas la faille.

ALAIN CANIS

 

NORD ECLAIR DU 30 JANVIER 2011

AS Loison (7e, 23 points) - US Lesquin 2 (5e, 24 points). Daniel Venel, entraîneur de Loison : « J'attends une réaction après la défaite de dimanche dernier à Neuville. À nous de redonner un sens à notre saison mais le match contre Lesquin ne s'annonce pas facile ».

 

LA VOIX DU NORD DU 12 DECEMBRE 2010

 

Loison-sous-Lens - Aire B Voilà deux équipes, promues, qui se tiennent en un point, avec une différence de buts identique. Bref, deux formations qui se ressemblent. « C'est du costaud, prévient David Laigle, et il faudra vraiment être très bien pour réussir un résultat positif. » Ce qui inquiète le coach airois, c'est bien l'inactivité de son équipe depuis une quinzaine de jours, des entraînements annulés à cause de la météo et aussi l'attitude de quelques-uns qui pourraient penser, au vu de cette situation, que la trêve est déjà là. Deux malades s'ajoutent à une suspension mais, malgré tout, « L'équipe sera équilibrée et compétitive ». Un nouveau fera son apparition sous le maillot airois, Kamel Marek, appelé à jouer en division d'Honneur et qui évoluera en meneur de jeu. Voilà qui devrait faire du bien à l'organisation offensive. Les Airois se déplacent en terre artésienne pour gagner et conforter leur troisième place. Mais en face, il y aura des gars décidés et du danger.

NORD ECLAIR DU 12 DECEMBRE 2010

Poule B Loison-sous-Lens (4e, 20 points) - Aire-sur-la-Lys 2 (3e ,21 points). Sébastien Guison, le capitaine loisonnais croit évidemment aux chances de son équipe, même s'il est plus mesuré quant à revenir au niveau des Roncquois, leaders. « Nous avons besoin de gagner des matches si nous voulons jouer plus haut encore la saison prochaine, dit-il. Même si nous savons qu'il sera difficile d'aller chercher le leader Roncq, notre groupe possède des arguments pour. Mais il nous faut le démontrer sur le terrain. Et en ce moment, malgré une volonté évidente, ce n'est pas le cas. Il faut surmonter cette mauvaise période, continuer à travailler pour repartir du bon pied et retrouver notre belle dynamique du début de saison ».

 

Nord eclair du 27 octobre 2010

Les Roncquois partagent les points à Loison



Petite consolation, ils sont les premiers à arracher des points en terre loisonnaise.
Après un début de match équilibré, Alexandre Da Silva ouvrait le score d'une frappe dans la lucarne (18e). Peu avant la pause, sur un corner en faveur des Artésiens, les Roncquois pensaient plus à discuter la décision arbitrale qu'à se placer : Loison égalisait (41e). L'ESR reprenait le match par le bon bout : Messiaen offrait un caviar à Dreossi qui ne ratait pas l'occasion (1-2, 50e). Dix minutes plus tard, action identique en inversant les rôles : centre de Dreossi pour Messiaen qui marque (1-3, 59e).
Dreossi privé de derby Les Roncquois auraient dû alors calmer le jeu et faire circuler la balle. Or ils se sont éparpillés dans des contestations stériles de l'arbitrage.


Cela allait leur jouer des tours. Loison réduisait l'écart suite à un mauvais placement de la défense (2-3, 78e). Mieux, à force de jouer au chat et à la souris avec l'arbitre Philippe Flament, une touche en faveur de l'ESR était rendue à Loison qui, sur l'action, égalisait (3-3).
Il restait une minute à jouer. Une minute pour perdre deux points. L'entraîneur roncquois était néanmoins « satisfait de la seconde mi-temps sur le plan de la performance, mais déçu par le comportement des joueurs. Si l'on m'avait dit en début de semaine que je prendrais deux points à Loison, j'aurais signé des deux mains ». Petit bémol : le troisième carton jaune reçu à Loison devrait priver Dreossi du derby contre Neuville dans deux semaines.w
HUBERT MORENT (correspondant)
AS Loison - ES Roncq : 3-3.

 

La Voix des Sports - Lundi 25 Octobre 2010

0-1, 14e Corner renvoyé par Magniez, Da Silva reprend et d'une frappe enroulée ouvre la marque.

1-1, 43e Corner joué à deux, centre de Sabatier, et Comblet, d'une reprise croisée, rétablit la parité.

1-2, 50e Centre en retrait de Moronval pour Dréossi qui ne laisse aucune chance à Magniez.

1-3, 63e Dréossi s'en va dans une série de dribbles, centre pour Messiaen qui creuse l'écart.

2-3, 81e Hautval récupère un ballon dans les 16m et relance son équipe.

3-3, 87e Après plusieurs frappes repoussées, le ballon parvient à El Haraoui qui égalise.

 

NORD ECLAIR DU 24 OCTOBRE 2010 REGION LILLE

Roncq restera-t-il invaincu ?
La déception de l'élimination en coupe de France étant évacuée, l'ES Roncq va se replonger dans le quotidien du championnat. Les Roncquois (1re , 20 pts) vont se trouver face à un adversaire coriace : Loison-sous-Lens. Les Artésiens (2e, 15 pts) attendent de pied ferme les leaders du championnat. L'équipe roncquoise étant jusqu'à ce jour invaincue - cinq matches, cinq victoires -, elle est en quelque sorte l'équipe à battre du moment. Si tout leur a souri jusqu'à présent, un coup d'arrêt est toujours possible, même si l'entraîneur le souhaite le plus lointain possible : « Les points pris ne sont plus à prendre et l'objectif est d'obtenir les points du maintien le plus rapidement possible. Ensuite, nous verrons », confie, prudent, Olivier Ritaine.
Pour ce match, Florian Lavalard et Alexandre Da Silva devraient faire leur retour dans le groupe, tandis que Romuald Descamps sera, lui, probablement suspendu après son expulsion de la semaine dernière à Isbergues.
Trois gros matches consécutifs attendent l'ES Roncq car, après Loison, ce sera la réception de Guesnain (PH) en coupe de la Ligue, « une compétition aussi intéressante que la Coupe de France », dixit Olivier Ritaine, avant la réception de Neuville-en-Ferrain pour un derby toujours très disputé. Mais en bon entraîneur pragmatique, pour le coach roncquois, le match le plus important reste toujours celui à venir...w FA Neuville - US Noyelles-sous-Lens : 15h, stade Jean-Depoortère.
AS Loison - ES Roncq.

 

NORD ECLAIR DU 24 OCTOBRE 2010

Loison - Roncq. Daniel Venel (entraîneur AS Loison) : « Nous nous attendons forcément à un match difficile face au leader Roncq qui a fait le plein de points depuis le début de la saison. Pour faire tomber le leader pour la première fois de la saison, j'attends de mes joueurs qu'ils affichent l'état d'esprit de ces dernières semaines. Nous en avons les moyens ! ».

 

Voix des sports - Lundi 18 Octobre 2010

Loison (PHR) 1-2 (1-1) Comines (PL)

1-0, 13e Suite à une action collective loisonnaise, un centre de Nacer trouve Arghirudis qui prolonge dans les filets cominois.

1-1, 21e But refusé pour Loison. Sur l'engagement, Comines obtient un penalty qu'Arrfak transforme.

1-2, 53e Balle en profondeur pour Dambrin qui lobe Magniez et qualifie les Cominois.

 

Nord eclair du 13 octobre 2010

 

Un derby sans vainqueur

 La réussite n'a pas fuit Noyelles-sous-Lens (8e, 10 points) qui est parvenu à égaliser in-extremis face à son voisin loisonnais (2 e, 15 points).

 

Noyellois et Loisonnais ont eu chacun leur période. Mais les deux clubs voisins n'ont pas réussi à se départager (2-2) dans un derby où l'enjeu, le défi physique et le combat tactique ont pris le pas sur le jeu.



GIORDANO MELILLI > Correspondant
À défaut de réaliser un grand match, Noyellois et Loisonnais ont livré une belle bataille tactique.
Le premier coup gagnant était à mettre à l'actif de Karim Tahar. L'entraîneur noyellois a jugé utile de mettre la pression d'emblée sur les hommes de Daniel Venel. Le cavalier seul des Noyellois a duré, tout de même, une demi-heure. « Nous avons commencé fort le derby, indiquait le technicien.


Mais paradoxalement, c'est au moment où le jeu s'est rééquilibré que nous avons ouvert la marque d'une frappe magnifique d'Habib Lasri ».
Le manque d'opportunisme des attaquants noyellois maintenait en veille les espoirs de retour des Loisonnais. « Sur la première période, nous avons frôlé la correctionnelle, reconnaissait Yannick Duffroy, le vice-président de l'USL. À 1-0 à la mi-temps, on s'en sort très bien ».
Le réveil brutal de Loison Secoués à la pause, les Loisonnais affichaient ensuite un visage plus conquérant. En prenant le jeu à son compte, Loison étirait le bloc adverse sur toute la largeur du terrain. Au lieu de serrer le jeu, les Noyellois ouvraient des brèches au milieu de terrain au grand dam de Karim Tahar : « Ce n'est pas faute d'avoir demandé à mes joueurs de maintenir un bloc défensif axial. Au lieu de réagir en zone qui nous aurait assuré de garder des lignes compactes, nous sommes passés dans un positionnement défensif à l'individuel. Nous avons subi l'adversaire alors c'est Loison qui aurait dû subir notre positionnement ». Le non-respect des consignes faillit conduire les Noyellois à leur perte. À deux reprises, Noyelles payait cash les montées de son latéral gauche. En menant au score à dix minutes de la fin, ce n'est pas très malin de prendre des risques. Et Loison exploitait à merveille ce manque d'expérience. « Quand Loison a pris l'avantage à cinq minutes de la fin, je me suis dit ce n'est pas possible, c'est le chat noir jusqu'au bout » , soupirait Karim Tahar. Heureusement, les Noyellois voyaient, à la toute dernière seconde, leurs efforts récompensés sur une faute d'inattention des Loisonnais. « Au vu du match, c'est la moindre des choses », reprenait Karim Tahar. Dans le camp loisonnais, Yannick Duffroy acceptait également ce résultat nul : « Naturellement, nous avons des regrets. Mais sur l'ensemble, ce score est logique ».w Noyelles-sous-Lens - Loison-sous-Lens : 2-2 (1-0).

 

NORD ECLAIR DU 10 OCTOBRE 2010

 

Les Noyellois peuvent-ils se relancer ?

 Les Loisonnais arrivent à Noyelles avec une confiance et une place sur le podium qu'ils comptent bien consolider. Photo Alain Cugier

 

En accueillant Loison-sous-Lens (2e, 13 points), les Noyellois (8e, 8 points) peuvent-ils inverser la tendance qui plombe leur début de championnat ? Les Loisonnais s'attendent à un choc. Tiendra-t-il ses promesses ?



GIORDANO MEILILLI et LIONEL MARÉCHAL > Correspondants
Les deux équipes connaissent actuellement une trajectoire des plus opposées.
Les Noyellois (8e, 8 points) espèrent de ce derby un résultat qui pourrait les relancer après leur faux pas à Santes (5e journée, 3-1).


Leur dernière et seule victoire remonte au 12 septembre, lors de la 4e journée de championnat : leur premier derby de la saison, un match engagé, aux multiples rebondissements, où ils avaient été chercher la victoire au bout du suspense. Mais « entre les coupes et le championnat, nous venons d'enchaîner trois contre-performances de rang, constate Karim Tahar, l'entraîneur. Nous sommes dans une dynamique négative. Nous espérons, avec la réception de Loison, nous remettre dans le positif ».
Des Loisonnais (2e, 13 points), qui signent un bon début de saison et entendent, quant à eux, consolider leur place sur le podium de la poule B en même temps qu'asseoir leur supériorité territoriale. « Il fallait une réaction après notre élimination les armes à la main en coupe de France face à Cambrai (DH), relève le capitaine loisonnais Sébastien Guison. Je pense qu'elle est venue de brillante manière. Nous avons enchaîné une série de deux victoires dont l'une l'a été aux dépens du leader, Grande-Synthe. C'est la preuve que nos possibilités existent, il faut en prendre conscience. Notre remise en question vaut au groupe de rester au contact de la tête du classement, il faut continuer dans cet esprit ».
Question de caractère Les Loisonnais de Daniel Venel, promus en pleine réussite, savent que les débats risquent d'être animés, cet après-midi. « C'est un derby... et il s'annonce difficile, commente Sébastien Guison. Un match comme cela se gagne au caractère et à l'envie. J'espère que nous serons capables de relever le défi. Nous sommes vraiment sur une bonne dynamique mais le championnat ne fait que commencer. Nous pouvons ramener quelque chose de Noyelles ».
Cesser de douter En lançant un appel à la révolte autant qu'à l'esprit de corps de son groupe, Karim Tahar espère relancer son équipe. Les débuts noyellois sont timides. Mais, au vu du caractère qu'ils ont su montrer lors de la réception de Billy-Montigny, il s'agit peut-être du match idéal pour repartir avec les points de la victoire.
« Les joueurs devront montrer un sursaut d'orgueil, confie le technicien noyellois. Je connais bien notre adversaire qui enchaîne en ce moment victoire sur victoire. Loison vient chez nous avec une ambition non feinte de nous battre afin de conserver sa place sur le podium. Quant à nous, je souhaite qu'on cesse de douter après ce match. Nous manquons actuellement de sérénité sur le plan défensif et nous faisons preuve d'une maladresse inquiétante devant le but ». Malgré quelques soucis d'effectif, Karim Tahar compte sur la motivation qui entoure la rencontre pour mobiliser les esprits. « Je déplore encore quelques absences. Mais pour le groupe convoqué, cela reste une excitation certaine que de rencontrer un adversaire de qualité dont l'armada offensive est assez impressionnante ».w Noyelles-sous-Lens - Loison-sous-Lens : à 15h, au complexe sportif Léo-Lagrange.

 

La voix des sports - Lundi 04 Octobre 2010

Onnaing (PL) 2-3 Loison (PHR)

0-1, 30e Long dégagement du gardien loisonnais, Comblet récupère, passe le dernier défenseur et ouvre le score.

1-1, 35e Bensedick, plein axe, part seul et lobe le gardien de Loison.

1-2, 41e Bon mouvement collectif, le loisonnais Nacer tire en pivot et aggrave la marque.

2-2, 70e Onnaing égalise une seconde fois par une reprise de Bensedick.

2-3, 72e Comblet allume des 20 mètres et trouve la lucarne onnaingeoise et la qualification pour le prochain tour.

                                       


nord eclair du 28 septembre

 

Loison-sous-Lens (2e, 13 points) prend de l'air au classement grâce à sa victoire sur la réserve de Grande Synthe. Les Vimynois, eux, enchaînent avec leur deuxième succès de la saison. Coup d'arrêt, par contre, pour les Noyellois.


Loison-sous-Lens (2e, 13 points) - Grande Sytnhe (2) (3e, 13 points) : 3-1 (0-1). Daniel Venel, entraîneur de Loison-sous-Lens : « Nous tombons Grande Synthe (2) pour la première fois de la saison : c'est la preuve du potentiel de mon équipe. C'est un excellent résultat qui vient après la cruelle élimination subie face à Cambrai, dimanche en coupe de France. C'est une belle réaction qui nous permet de faire une belle opération au classement. Il faut continuer dans ce sens ».

                                       

La voix des sports du 21 septembre

 Les Loisonnais ont mis plus d'une demi-heure pour entrer dans le match et J. Bellali (20e) puis Lagouche (23e) étaient allés tromper par deux fois Magniez. Loison sortit alors de sa torpeur et Hautval redonnait espoir à son équipe en battant de la tête Murcia (35e). Dès la reprise, Hautval égalisait et s'offrait le doublé (46e). Les joueurs de Diliberto, sentant le danger, s'en remettaient alors à leur butteur Bellalis qui s'offrait également le doublé (48e) puis le triplé (58e), assommant les Artésiens. L'équipe de DH géra son avantage au grand regret de l'entraîneur loisonnais déçu que ses joueurs aient fait autant de cadeaux aux visiteurs.

 

Nord eclair du 21 septembre

 

Loison offre la qualification à Cambrai

Face à Cambrai, les joueurs de Loison espéraient bien réaliser l'exploit et atteindre le 4e tour de coupe de France. Pari manqué!Photos Alain Cugier

Pourtant prêt à réaliser l'exploit du week-end face à Cambrai, pensionnaire de DH, Loison (PHR) est passé à côté de son sujet. Trop d'erreurs défensives ont permis aux Cambrésiens de s'imposer logiquement 2-4.



EMMANUEL DWORZYNSKI > Correspondant
« Nous n'avons pas été à la hauteur de l'événement » regrettait Daniel Venel, le coach artésien. Cette déclaration semblait claire et précise. Les Loisonnais ont déçu en ce dimanche après-midi. Leurs supporters s'attendaient certainement à mieux. Les hommes de David Diliberto, le technicien de Cambrai, n'ont pourtant pas non plus convaincu mais ils ont su être réalistes face au portier artésien. L'avant-centre cambrésien, Bellaij, crucifiait la défense suite à une grossière erreur de l'axe central (0-1, 21e). La partie s'annonçait d'ores et déjà compliquée pour les partenaires de Hautval. En effet, les pensionnaires de la DH doublaient la mise par l'intermédiaire de Lagouche qui plaçait un coup de tête à la suite d'un corner superbement tiré (0-2, 23e). Daniel Venel faisait alors entendre le son de sa voix pour remobiliser ses troupes. Hautval, l'attaquant loisonnais, faisait parler la poudre puisqu'il réduisait la marque avant la pause (1-2, 35e) : « La mi-temps a été nécessaire puisqu'elle m'a permis de remettre de l'ordre. La première période n'a pas été de grande valeur », analysait l'entraîneur de Loison.
À peine entré sur la pelouse, Hautval parvenait à remettre les compteurs à zéro. Sur un exploit personnel, l'avant-centre artésien redonnait espoir aux siens (2-2, 46e). Contre toute attente, la défense loisonnaise retombait dans ses travers. Cambrai ne demandait pas mieux. Ce diable de Bellaij ajoutait un troisième but idéalement servi par son partenaire (2-3, 48e). Jamais en danger dans les phases offensives, Loison ne réussissait pas à tenir la cadence.



Triplé de Bellaij !
Bellaij enfonçait le clou pour donner la qualification à son équipe, sans doute l'homme de la rencontre avec son triplé (2-4, 58e). Malgré quelques tentatives des Artésiens, Cambrai tenait bon et pouvait se tourner vers le quatrième tour pour le plus grand regret de Daniel Venel : « Je suis évidemment déçu car je m'attendais à beaucoup mieux de mes joueurs. Ils me l'avaient prouvé en championnat depuis le début de saison. Nous offrons clairement la qualification. Notre adversaire n'a rien montré d'exceptionnel, il a simplement profité de notre manque de rigueur. Est-ce la pression qui a mis mes joueurs dans cet état ? Je ne sais pas mais c'est très dommage puisque nous avions les moyens de faire mieux ».w

 

nord eclair du 19 septembre

 

Loison-sous-Lens (PHR) reçoit l'AC Cambrai (DH) pour tenter l'exploit. L'obstacle nordiste est de taille pour le groupe artésien, désireux de faire oublier la déception douaisienne d'il y a deux ans. En ont-ils les moyens ?



LIONEL MARÉCHAL > Correspondant
Loison-sous-Lens et la coupe de France, c'est, comme une bonne partie des clubs habitués de l'épreuve, une histoire. Une belle histoire, peuplée de scènes de joies qui ne datent certes pas d'hier, mais qui restent gravées dans les mémoires. Notamment cette double confrontation en 16e de finale et du succès lors du match aller à Bollaert (3-1) qui n'avait malheureusement pas accouché d'une qualification en 8e de finale, le club cher au regretté président de l'époque Christian Weermers s'inclinant au retour dans le Périgord (3-0).
Les faits se déroulaient en avril 1987 et il est bien difficile aux jeunes héritiers du club d'aller marcher sur les traces des Duvant, Benslimane, Micelli ou autre Daniel Venel. Devenu une figure emblématique de l'association sportive, ce dernier s'accroche pourtant à faire de Loison une vitrine respectée du football artésien. Il sera d'ailleurs de nouveau sur le devant de la scène cet après-midi, face à l'AC Cambrai. Alors que débarque le solide pensionnaire du championnat de DH, l'entraîneur cultive le secret espoir de contribuer à réécrire le temps d'un dimanche une belle page dans le livre d'histoire du club face aux hommes de David Di Liberto.


« Pas une montagne » Après avoir atteint son principal objectif la saison dernière, celui de la remontée du club en PHR, Loison va donc s'attaquer à confirmer l'excellent travail réalisé par le duo Venel-Duffroy en espérant enfin faire un coup en coupe de France.
« C'est notre objectif, indique le buteur artésien Romain Hautval. Nous avons encore en travers de la gorge l'élimination d'il y a deux ans face à Douai, alors en DH, sur un but concédé à dix minutes de la fin. Nous nous étions fait une montagne de la DH et nous étions tombés dans le panneau. Cambrai, c'est certes du solide, mais nous avons le potentiel pour les inquiéter. Tout est possible, même si ce sera difficile ».
Pour tenter de réaliser l'un des exploits de ce troisième tour, Loison sait qu'il pourra compter sur la présence de ses supporters. Un argument de poids qui ne surprend pas l'attaquant. « Il est important de se savoir soutenu. Loison possède cet esprit de famille : ce n'est d'ailleurs pas un hasard si Denis Bucher, notre président, a souhaité s'investir dans notre club... Mais la vérité appartient au terrain. Mais nous ne nous faisons pas une montagne de la venue des Cambraisiens ». Des ingrédients suffisants pour alimenter l'espoir. Quant à l'exploit...w Loison-sous-Lens - Cambrai : à 15h, stade Louis-Berro.

 

 

NORD ECLAIR LE 11 SEPTEMBRE

Loison (PHR) - Cambrai (DH). Sébastien Guison (capitaine Loison) : « Prendre Cambrai qui entre dans la compétition aussi rapidement n'est pas un cadeau mais nous jouerons crânement notre chance, d'autant que nous avons quelques ambitions dans cette épreuve. Ce sera difficile mais nous savons qu'en coupe de France tout reste possible face à ce genre d'adversaire. Personnellement, je ne jouerai pas cette rencontre parce que je suis blessé mais il y a suffisamment de qualité dans notre groupe pour ne pas croire à l'exploit ».

 

Voix des sports du 13 septembre

 

SC HAZEBROUCK (B) - LOISON

1-3 (0-1) Arbitre : M. Delannoy. Buts : Boussekey (52e) pour Hazebrouck ; Hautval (20e, 59 e), Chefira (77e) pour Loison.

0-1, 20e Sur corner tiré par Chefira, Hautval bat Djingaly d'une tête plein cadre.

1-1, 52e Coup franc direct de Boussekey qui contourne le mur loisonnais et vient battre Magniez à ras du poteau.

1-2, 59e Doublé de la tête par Hautval sur corner. Loison reprend l'avantage.

1-3, 77e Après une relance approximative de la défense hazebrouckoise, Chefira bat Djingaly d'un tir à ras de terre

 

nord eclair du 12 septembre

Quant à Bruay et Loison, ils comptent « faire un résultat » chez leur adversaire du jour.
Hazebrouck (8e, 3points) - Loison (5e, 5 points). Sébastien Guison, attaquant AS Loison : « Nous prenons petit à petit nos marques. Nous pouvons certes faire beaucoup mieux mais nos prestations face à Aniche il y a quinze jours en championnat et à Dainville en coupe de France dimanche dernier sont encourageantes. Nous allons à Hazebrouck avec des ambitions mais également avec de la méfiance face à une équipe solide ».

 

la voix du nord du 31 aout 2010

 

Loison - Aniche.- 3-0.

Le SCA a essuyé une cinglante défaite 3-0 face à sa bête noire, Loison-sous-Lens. Ce revers a mis fin à l'invincibilité des jaunes et noirs qui courait depuis le mois d'avril face à cette même équipe.

Sans être véritablement dominés, les Anichois, privés de plusieurs titulaires, ont payé cher les quelques erreurs défensives du début de rencontre. En moins de dix minutes, le gardien Ludovic Woitrain est allé rechercher deux fois le ballon au fond des filets.

 

En fin de rencontre, le milieu de terrain Jonathan Baude commet une faute dans la surface. L'arbitre M. Bourgeois sort le rouge et désigne le point de penalty. À 3-0 et à dix contre onze, la cause était entendue pour Aniche

 

NORD ECLAIR DU 29 AOUT 2010

Billy pour confirmation, Loison et Noyelles pour un rachat

Loison-sous-Lens - Aniche. Sébastien Guison, capitaine de l'AS Loison : « La lourde défaite à Lesquin (5-1) est un accident ! Il y avait pas mal d'absents et contre une équipe comme celle de Lesquin, cela ne pardonne pas. Je suis très optimiste car notre équipe possède de la qualité mais je pense que nous montrerons notre véritable visage que courant septembre lorsque le groupe sera au complet. Cela étant nous allons faire en sorte de faire le meilleur résultat possible face à Aniche ».

 

LA VOIX DU NORD DU 29 AOUT 2010

Arleux-Féchain reçoit une équipe de Roncq en confiance (3-0 face à Haubourdin). En raison de plusieurs absences, les Roncquois ne disposeront pas de tout leur potentiel. La rencontre sera donc importante car les deux matchs suivants de l'Olympique senséen auront lieu en septembre à l'extérieur. Mercredi soir en match amical contre Douai B (2-2), Sébastien Dhollande a peaufiné sa feuille de match. Après le bon nul ramené de Noyelles-sous-Lens, il analyse : « À nous de bonifier les deux points obtenus. Il est impératif de l'emporter, même si l'effectif n'est pas encore au complet. » tLoison - Aniche.- Pour son baptême en PHR, Aniche peut s'appuyer sur un jeu agréable et une victoire acquise dimanche à Santes (2-0). Elle a laissé entrevoir beaucoup d'espoir chez les supporters et les dirigeants. Il faudra pourtant juger les Tigres face à des adversaires plus coriaces pour savoir si l'équipe vise plus que le maintien. Le déplacement ce dimanche chez l'autre promu Loison, permettra de tirer un enseignement sur les ambitions du club dans un championnat fort relevé. L'adversaire du jour a gardé pratiquement tout son effectif mais s'est fait atomiser par Lesquin B lors de la première journée (5-1). L'an dernier, Aniche avait fini le championnat avec le même nombre de points mais s'était incliné deux fois (3-1 et 2-0 à domicile) contre les joueurs de Daniel Venel. Pour les protégés de Sylvain Legrand, il y aura comme un esprit de revanche. Les Anichois devront avoir les dents encore plus longues. • L. D. M. et D. M. (CLP

 

LA VOIX DU NORD DU 24 AOUT 2010

 

La réserve de Lesquin démarre fort

mardi 24.08.2010, 05:09 - La Voix des Sports

|  PROMOTION HONNEUR RÉGIONALE |

Devant un promu un peu tendre, les jeunes Lesquinois de Morad Benmoussa ont été efficaces et se sont offerts une première victoire au stade Jean-Pierre Papin.

Mis à part le premier quart d'heure où ils furent surpris par un but bien amené par l'attaque artésienne, les Lesquinois ont été à leur avantage.

Leur capitaine Thomas Alexandre, dont c'était le grand retour, fut trois fois décisif sur coups de pied arrêtés. D'abord sur coup franc pour l'égalisation d'Empoké, puis sur deux corners gagnants convertis par Tamézé, puis Bisson.

Même sans les chevronnés Johann Jacobs, Luis Lourenço et l'entraîneur joueur Pascal Camier, les protégés de Morad Benmoussa ont produit un jeu offensif qui devrait permettre à la réserve lesquinoise de jouer un rôle intéressant en championnat et de bien digérer sa descente en PHR. •

MICHEL CASTELAIN

LESQUIN (B) - LOISON : 5-1 (2-1).

Arbitre : M. Mulet.

- Buts : Empoke (15e), Tameze (18e), Bisson (54e), Driss (85e), Mayélé (89 e) pour Lesquin Comblet (9e) pour Loison.

 

LA VOIX DES SPORTS

 

Loison-sous-Lens touche enfin au but

 

| CHAMPION |

Daniel VENEL, l'entraîneur loisonnais, dit avoir vécu une saison merveilleuse car l'objectif a enfin été atteint après trois saisons où la montée avait été ratée de peu.

« En plus, nous avons le titre certes honorifique de champion, très important pour l'image du club. Cette saison, nous avons longtemps fait la course en tête mais avec les intempéries, les zones herbeuses étaient interdites, nous avons utilisé le terrain en schiste et mon groupe a su répondre malgré ces difficiles conditions d'entraînement. Même quand Montigny et Aniche sont passés devant, nous n'avons pas douté. J'ai pu m'appuyer sur un groupe très costaud mentalement et là où nous avions lâché les années précédentes, nous sommes parvenus à nous arracher en fin de saison pour décrocher la timbale », raconte le coach.

 

Daniel Venel sera encore de l'aventure loisonnaise la saison prochaine : « Avec cette accession en PHR, j'ai décidé de repartir d'autant que je conserve la totalité de mon effectif. Seuls points noirs cette saison, l'élimination en coupe de France au 2e tour face à l'EC Mazingarbe aux tirs au but et en coupe d'Artois face à Dainville (3-0), mais la priorité était le championnat. » Son objectif en PHR est ambitieux : «  Tout en restant humbles et modestes, nous visons mieux que le maintien. Pour ma dernière saison à la tête du groupe, en accord avec le président Denis Buscher, j'espère finir en beauté. » •

ALAIN CANIS PHOTO ERIC JANISZEWSKI  Reprise de l'entraînement le jeudi 26 juillet à 19 h. Premier match amical le 6 août, à Hénin.

 

 

La voix du nord

 

Douai B - Loison : 1-3. But de Martorana (80e).- Face à un adversaire obligé de l'emporter pour assurer la montée en PHR, la réserve douaisienne a fait de la figuration. « Les joueurs étaient déjà en vacances », synthétisait Quentin Loisse.

Loison avait sorti l'attirail de l'équipe décidée à ne pas s'en laisser compter. Agressivité de bon aloi, motivation extrême sous les yeux d'une cohorte de supporters, la formation dans laquelle évolue l'ancien Douaisien Michael Ba n'a pas volé son succès. Ni son accession.

« C'est la plus belle formation que nous ayons rencontrée. Elle mérite de monter », concluait le coach douaisien qui aurait préféré conclure son aventure à Douai d'une autre manière. • N. B. (CLP)

 

Nord eclair du 16 juin

 

Le bonheur est enfin loisonnais

Au terme d'une deuxième partie de championnat remarquable, les Loisonnais terminent sur une victoire à Douai qui leur offre la première place du groupe D et les portes de la PHR.

 

nORD ECLAIR DU 13 JUIN

Loison peut s'offrir la PHR et un beau moment de bonheur

Dans la poule D, les Loisonnais (1er, 47 points) peuvent, s'ils viennent à bout de la réserve douaisienne (6e, 49 points) valider leur ticket pour la PHR aux dépens d'Aniche (2e, 67 points), à l'affût d'un faux pas artésien à Halluin (9e, 44 points).

AS Loison - Victoire encourageante pour les seniors A 3 mois
Séniors A : nouveau joueur 3 mois
Lionel Szymczak 3 mois
5-4
ARLEUX USA / Séniors B 5 mois
ARLEUX USA / Séniors B : résumé du match 5 mois
1-2
Séniors A / STE CATHERINE 5 mois
Séniors A / STE CATHERINE : résumé du match 5 mois
Alex Poutrain a commenté Énigme n°2 et Enigme de la semaine 5 mois
1-2
Séniors A / ECOURT JS 5 mois
Séniors A / ECOURT JS : résumé du match 5 mois
4-0
AM. ANCIENS ELEVES D / Séniors A 5 mois
AM. ANCIENS ELEVES D / Séniors A : résumé du match 5 mois
0-3
Séniors B / EVIN AAE 5 mois
Séniors B / EVIN AAE : résumé du match 5 mois
Séniors A : nouveau joueur 6 mois
Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 AVT G. GRENAY 62 18 14 2 2 0 56 22 0 34
2 MONTIGNY 54 18 11 3 4 0 30 12 0 18
3 BEAURAINS AS 47 18 9 2 7 0 47 34 0 13
4 ECOURT JS 47 18 8 5 5 0 38 30 0 8
5 ET.S. ST LAURENT BLA 45 18 8 3 7 0 34 32 0 2
6 STE CATHERINE 43 18 7 4 7 0 28 35 0 -7
7 AM. ANCIENS ELEVES D 42 18 7 3 8 0 34 40 0 -6
8 SAINT NICOLAS SC 42 17 8 1 8 0 35 42 0 -7
9 ROUVROY US 37 18 5 4 9 0 25 37 0 -12
10 NOYELLES G AC 35 18 5 2 11 0 38 49 0 -11
11 A.S. LOISONNAISE 35 17 5 3 9 0 27 40 0 -13
12 AM.S. COURRIEROISE 29 18 3 2 13 0 25 44 0 -19
Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 ANNAY FC 58 18 13 1 4 0 61 40 0 21
2 EVIN AAE 56 18 12 2 4 0 61 20 0 41
3 HENIN 48 18 9 3 6 0 59 37 0 22
4 IZEL ESQ. US 48 18 9 3 6 0 37 24 0 13
5 COURCELLES US 48 18 10 1 7 0 55 43 0 12
6 LOISON AS 46 17 9 2 6 0 54 26 0 28
7 ARLEUX USA 45 18 8 3 7 0 42 49 0 -7
8 AS BREBIERES 42 18 7 3 8 0 39 39 0 0
9 BOIS BERNARD 40 18 7 1 10 0 31 43 0 -12
10 ELEU ES 38 18 5 5 8 0 34 44 0 -10
11 VENDIN O. 28 18 3 1 14 0 26 90 0 -64
12 FOUQUIERES SC 20 16 1 1 14 1 22 66 0 -44